Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
❥ヅ O'ea Calinaud, Happycultrice

❥ヅ O'ea Calinaud, Happycultrice

Bienvenue à l'O'easis, mon oasis personnel, passionnément ...

HOTU - Huile et propriétés des fruits locaux

HOTU

Voici mon tout premier tableau .

 

 Les fruits locaux sont les meilleurs

Informations tirées du site de la Commission du Pacifique Sud : http://www.fao.org/Wairdocs/X5425F/x5425f00.htm#Contents

 

Dans l'ordre de présentation : 

La Papaye - La Banane - La Mangue -

La Goyave - Le Coco - L'Ananas -

Les Agrumes - La Pastèque

 

La Papaye

Il existe trois sortes de papayer : le papayer femelle dont les fruits et les fleurs poussent sur des tiges courtes, à la base des feuilles. Pour produire des fruits, l'arbre femelle a besoin du pollen venant d'arbres mâles à proximité ; le papayer mâle qui porte des fleurs à longues tiges tombantes il donne parfois des fruits, mais pas bons à manger. En général, on plante un arbre mâle pour huit à dix arbres femelles ; le papayer hermaphrodite qui porte à la fois des fleurs mâles et femelles, un seul arbre peut produire des fruits tout seul.

Une excellente source de vitamines La papaye mûre contient beaucoup de vitamine A, nécessaire à une bonne croissance, à la bonne santé des yeux et à la protection contre les maladies. La papaye verte n'en contient pas autant. La papaye est riche en vitamine C qui assure la robustesse des tissus, aide à assimiler le fer et favorise le métabolisme. La teneur en vitamine C augmente avec la maturation du fruit. Une papaye dont la peau est encore verte contient de la vitamine C dans une proportion de 30 à 40 % inférieure à la papaye mûre. La papaye contient plus de vitamine A et de vitamine C que beaucoup d'autres fruits, notamment les fruits importés. Une tranche de 25 à 30 grammes de papaye contient autant de vitamine C qu’une dizaine de pommes.

Un ingrédient surprise La papaye n'est pas seulement délicieuse, savoureuse et riche en vitamines, elle apporte aussi une substance spéciale fort utile. Les feuilles et les fruits verts du papayer contiennent en effet un produit chimique appelé papaïne, qui sert à des usages très particuliers. Pour attendrir la viande ou la chair de poulpe: envelopper dans des feuilles de papayer et laisser reposer toute la nuit, ou bien frotter avec du jus de papaye verte en faisant bien pénétrer celui-ci. (Pour obtenir le jus, fendre la peau d'une papaye verte avec un couteau et faire goutter sur une assiette). La papaïne sert également à la fabrication des attendrisseurs de viande vendus dans le commerce. Contre les piqûres d'insecte: frotter les piqûres d'abeilles ou d'autres insectes avec du jus de papaye verte pour atténuer la douleur. Mais attention! Le jus de papaye brûle les yeux. Pour éliminer les parasites intestinaux ou soigner une indigestion: mélanger de trois à quatre cuillerées à café de jus laiteux de papaye verte avec la même quantité de miel et ajouter à une tasse d'eau chaude; bien mélanger et boire. Pour la lessive et les taches rebelles: remplacer le savon par des feuilles de papaye. Commencer par frotter le linge avec les feuilles de papaye écrasées, puis les différentes pièces de linge entre elles.

La Banane

Les deux catégories de bananes Il y a de nombreuses variétés de bananes qui diffèrent les unes des autres par leur saveur et leur aspect, mais elles se divisent en deux grandes catégories: Les bananes de table qui sont les variétés les plus sucrées et que l'on mange crues lorsqu'elles sont arrivées à maturité. Les bananes à cuire (parfois appelées plantain) qui sont des féculents. On les fait cuire avant de les manger, même lorsqu'elles sont mûres. A partir d'un bulbe souterrain, le bananier pousse jusqu'à atteindre de 3 à 8 mètres de hauteur. Le bulbe émet chaque année un rejet qui meurt après avoir donné sa fleur et ses fruits. Le "tronc" de l'arbre est en réalité constitué par la base des feuilles enroulées sur elles-mêmes. Pour qu'ils donnent beaucoup de fruits, ils doivent être bien entretenus et pas trop serrés. On les plante en mettant en terre des bulbes ou des rejets prélevés sur la base des arbres plus anciens. La fructification a lieu environ un an après la plantation. Elle peut se produire à n'importe quel moment de l'année mais a plus de chance de se faire par temps chaud.

Un aliment doublement énergétique La banane est riche en calories dont l'organisme a besoin pour conserver sa chaleur, pour travailler et pour jouer. Elle donne de l'énergie grâce au sucre et aux féculents qu'elle contient. Les bananes sont une bonne source de vitamine C et de vitamine A . L'inflorescence du bananier est une bonne source de vitamine C et de vitamine A. Elle contient également du calcium et du fer qui aident à consolider les os et les dents (calcium) et à donner un bon sang (fer). Les utilisations de la banane La banane verte est utilisée comme légume féculent. Elle n'est pas aussi nourrissante que certains tubercules féculents tels que la patate douce ou le taro et ne doit pas les remplacer complètement. Elle fait un bon amidon pour les puddings. La farine de banane verte est utilisée dans l'industrie alimentaire. La banane mûre trouve sa place dans les boissons, les salades, les plats de viande, les sandwiches, les gâteaux ou autres desserts. Des bananes de table mûres constituent une délicieuse collation. C'est un bon aliment pour les vieillards et les malades car il est facile à digérer. Il faut en donner aux personnes atteintes de diarrhée afin de remplacer les éléments nutritifs que l'organisme a perdu. L'inflorescence de la banane, située à l'extrémité du régime, se cueille lorsque les fruits ont atteint la moitié de leur taille normale. La suppression de la fleur à ce moment-là n'aura pas de conséquences fâcheuses pour les fruits. Il ne faut pas manger les inflorescences des bananes de table qui sont amères. On ne consomme que celles des bananes à cuire qui sont utilisées dans les plats de viande, de poissons ou de crustacés

La Mangue

Le manguier commence à porter des fruits vers sa sixième année. Le fruit mûrit généralement pendant les pluies d'été A partir de 40 ans, il donne de moins en moins de.

Un aliment sain et protecteur La mangue mûre est une excellente source de vitamine A et riche en vitamine C, La teneur en vitamine C diffère d'une qualité de mangue à l'autre, mais une mangue verte en contient généralement davantage qu'une mangue mûre. Une petite mangue mûre apporte à l'organisme.

Des usages très divers Les meilleures mangues sont celles que l'on cueille mûres; mais si on les cueille vertes mais presque mûres, elles continueront à mûrir, à condition d'être mises dans un endroit frais et sec.

 

La Goyave

Une source de vitamine C et de fibres alimentaires La goyave est l'une des meilleures sources de vitamine C et de fibres alimentaires du Pacifique. Elle contient presque cinq fois plus de vitamine C que l'orange. Elle accélère la cicatrisation des lésions de la peau et prévient la formation de furoncles. Les fibres empêchent la constipation et régularisent le transit intestinal. Elles ont également un effet bénéfique sur l'abaissement du taux de cholestérol, contribuant ainsi à la prévention des cardiopathies. En général une petite goyave contient presque quatre fois la ration quotidienne de vitamine C dont un enfant ou un adulte a besoin.

Le Coco

Valeur alimentaire Le coco est à la fois protecteur en raison de sa forte teneur en vitamines et minéraux et énergétique. A maturité, c'est un aliment calorique qui contient beaucoup de matières grasses. L'eau de coco est nutritive. Il y a d'autres vitamines dans le coco. On trouve dans le coco : des vitamines B1 (thiamine), des vitamines B2 (riboflavine) et de la niacine, contenues dans la levure qui se forme dans les aliments fermentés. Les vitamines B1 et la niacine aident le corps à assimiler les glucides et à en retirer des calories. La vitamine B2 est nécessaire à la croissance et à la santé des yeux. On trouve également dans le coco des minéraux, tels que le fer qui assure la santé du sang.

L’Ananas

Les ananas poussent sur des plantes Pour planter l’ananas, on utilise surtout les caïeux et les couronnes. Les caïeux poussent autour de la base du plant lorsque celui-ci est arrivé à maturité et fructifie. On peut les couper environ un mois après avoir cueilli le fruit. Il faut enlever quelques feuilles à la base du caïeu et laisser celui-ci sécher au soleil pendant un ou deux jours avant de le mettre en terre. La récolte a lieu environ 12 mois après la plantation. Il est également possible d'utiliser la couronne pour planter des ananas. Il faut tordre la couronne avant de la planter. La récolte a lieu après 18 mois environ. Il ne faut cueillir l'ananas que lorsqu'il est mûr. Lorsqu'on le cueille alors qu'il est encore vert, l'ananas ne deviendra pas plus sucré comme c'est le cas pour d'autres types de fruits. Plus le soleil a été abondant pendant la croissance du fruit, plus l'ananas est sucré.

Des fibres qui maintiennent en bonne forme : L'ananas contient des fibres. Ces fibres sont nécessaires au transit intestinal. Il est une bonne source de vitamine C, et aussi une assez bonne source de vitamine B1.

Un fruit utile : L'ananas cru contient une substance spéciale (appelée broméline) qui peut être utilisée pour attendrir la viande dure. Cette substance ne se trouve que dans l'ananas frais et non cuit. Elle disparaît en effet lorsque l'ananas est cuit ou mis en conserve. On peut attendrir la viande en la laissant baigner dans une marinade d'ananas. Pour préparer cette marinade, mélanger de l'huile de table et du jus de citron. Utiliser deux fois plus d'huile que de jus de citron. Ajouter les tranches d'ananas frais à la préparation et laisser la viande baigner deux heures dans la marinade avant cuisson. Il faut également savoir que l'ananas cru détruit la gélatine. Seul l'ananas cuit devra donc être utilisé dans les recettes ayant la gélatine comme ingrédient.

Conservation : On peut conserver l'ananas de plusieurs façons. Il peut être séché, congelé ou préparé en confiture, pickles (mariné dans du vinaigre) ou chutney (condiments aigres-doux). Le séchage - L'ananas séché est une collation excellente et nutritive, on peut également l'utiliser dans les plats à base de viande et de poisson ou dans les desserts. La congélation : C'est une autre façon de conserver l'ananas. Préparer le fruit de la façon classique et le découper en cubes. Placer les cubes dans des sacs de plastique, fermer et congeler. Une fois décongelé, l'ananas ne sera toutefois plus aussi croquant que frais. On peut également congeler du jus d'ananas. Verser le jus dans un bac à glace et faire congeler. Une fois les cubes congelés, les enlever du bac à glace et les conserver tels quels dans des sacs en plastique fermés.

Les Agrumes

Les agrumes sont des aliments protecteurs et fortifiants ils sont une bonne source de vitamine C. La peau et la chair des agrumes en contiennent en abondance. Ils sont également une assez bonne source de vitamine A.

Préparation et utilisations La peau - La peau des agrumes peut être utilisée pour donner du goût à différents plats. Elle trouve sa place dans les préparations au four, les soupes, les viandes, les sauces et les desserts. Pour utiliser la peau des agrumes, prendre une petite râpe. Ne râper que la partie colorée de la peau. La peau blanche qui se trouve en-dessous peut avoir un goût amer et désagréable. Les feuilles - Les feuilles peuvent être utilisées en infusion ou pour faire du thé au citron. Ce sont les feuilles de citron qui conviennent le mieux à ce type d'infusion. Seules les feuilles vert foncé, les plus anciennes, doivent être utilisées. Déchirez-les dans de l'eau bouillante. Elles contiennent des minéraux dont l'organisme a besoin.

Infusion de feuilles de citron : Ecraser 10 feuilles de citron dans 6 tasses d'eau bouillante. Faire bouillir pendant 5 minutes, puis laisser refroidir quelques minutes. Enlever les feuilles et ajouter, si on le souhaite, une tasse et demie de lait à l'infusion chaude. Servir. L'infusion de feuilles d'agrume est une boisson rafraîchissante qui ne contient pas de caféine.

Entreposage et conservation : Le jus de citron ou de limette peut être congelé dans des bacs à glace. Une fois les cubes congelés, les enlever des bacs et les replacer au congélateur dans un sac de plastique. Les cubes peuvent être facilement utilisés pour parfumer vos préparations. On peut également faire sécher de la peau d'agrume râpée pour l'utiliser plus tard. Râper la peau de l'agrume et l'étaler sur un plat. Faire sécher la peau râpée au soleil ou dans un séchoir solaire. Une fois sèche, la placer dans un récipient hermétique. N.B.: Hors saison, il est également possible de remplacer par d'autres agrumes ceux qui sont indiqués dans les recettes suivantes.

La Pastèque

Elle rafraîchit sans aucun risque pour la ligne, une généreuse tranche de 100g ne fournit que 30 calories. Elle contient 92% d’eau une quantité intéressante de minéraux et d'oligo-éléments, à commencer par le potassium (110 mg/100 g). Ainsi, elle participe efficacement à la couverture des besoins essentiels de l'organisme. Ce gros fruit renferme également un bel éventail de vitamines, en quantité modérée mais non négligeable. Une portion de 200 g parvient, en effet à couvrir 25 % des besoins recommandés en vitamine C. Sa peau épaisse met aussi à l'abri une quantité intéressante de vitamines B ainsi qu'une bonne dose de carotène (provitamine A) aux propriétés anti-oxydantes.
La choisir : Tapoter légèrement son écorce : elle ne doit pas sonner creux. Une tâche jaunâtre sur son écorce est souvent le signe que la pastèque a suffisamment mûri au soleil. Préférer toujours un fruit entier, car la fraîcheur de ceux déjà coupés n'est pas garantie.

Conservation : Plusieurs jours au réfrigérateur car la chaleur accélère le mûrissement et rend la chair farineuse. Envelopper la partie découverte dans du film alimentaire est la seule précaution à prendre avec ce fruit antichoc.

Préparation : Un peu d'originalité : quelques tours de moulin à poivre transforment cette même tranche en entrée piquante. Sa chair se consomme aussi mixée, pour confectionner un granité, ou avec de l'eau gazeuse et du jus de citron pour concocter une boisson très désaltérante.
Elle peut aussi s'incorporer dans des mets salés. Glissée en cubes dans le jus de cuisson des viandes, comme le mouton ou l'agneau, elle donne une étonnante sauce, épaisse, mais surtout dégraissée.
Utilisée comme condiment aux Etats-Unis, elle est, là-bas, confite dans du vinaigre. Elle sert également de base à la fabrication de la bière en Russie.
Avis aux artistes qui sauront sculpter son écorce vidée en panier pour recevoir salades de fruits et sangrias lors de buffets raffinés.
Enfin, en Israël, on est très friand de ses pépins séchés et salés, que l'on déguste devant la télévision ou à l'heure de l'apéritif.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article